Le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, a annoncé la fermeture de la prison de Maekelawi

January 8, 2018
Image result for Hailemariam Desalegn

Le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, a annoncé la fermeture de la prison de Maekelawi, notoirement connue pour les actes de torture qu'elle abrite. Le centre de détention devrait laisser place à un musée. Il a ajouté que nombre de prisonniers politiques seraient prochainement libérés.

La fermeture est symbolique, tant Maekelawi évoque la dérive violente de l'État, que dénoncent régulièrement les ONG. Fisseha Tekle, chercheuse au sein d'Amnesty International évoque «une chambre de torture, dont se servaient les autorités éthiopiennes pour interroger brutalement tous ceux osant porter des opinions dissidentes, y compris les manifestants pacifiques, les journalistes et les figures de l'opposition.»

Les défenseurs des droits de l'homme ont accueilli ces déclarations avec prudence. Ils demandent la fin de la répression visant les voix dissidentes, ainsi qu'un accès aux médias étrangers et à Internet, dont l'accès a été largement restreint depuis le mois de décembre.

«Consensus national»
Suite à une erreur d'interprétation ayant conduit à annoncer une amnistie de l'ensemble des prisonniers, selon le cabinet du Premier ministre, il a été précisé qu'une partie seulement des détenus seraient graciés. Aucune précision n'a encore été donnée sur l'identité et le nombre des dissidents concernés. C'est aussi la première fois que le gouvernement reconnaît l'existence de prisonniers politiques.

Le chef du gouvernement a ajouté que ceux-ci seraient invités à participer à la coalition qui dirige le pays depuis 1991, ce afin d'«établir un consensus national» et d' «élargir l'espace démocratique». Hailemariam Desalegn dit vouloir «encourager la réconciliation nationale». Le pays de plus de 100 millions d'habitants, connaît en effet, depuis deux ans une grande agitation populaire. Le pouvoir a «réalisé que le paysage politique ne cessait de changer, et qu'il devait accéder aux demandes du peuple s'il voulait se maintenir», souligne Awol Allo, analyste politique à l'Université de Keele en Grande-Bretagne, dans le Finantial Times.

Instabilité depuis 2015
Les manifestations, qui secouent le pays depuis 2015, ont commencé après que le gouvernement a annoncé vouloir étendre le périmètre d'Addis-Abeba sur plus d'un million d'hectares. L'expansion urbaine aurait entraîné l'expulsion des agriculteurs dont les terres entourent la capitale. La population oromo, majoritairement rurale, a dès lors accusé le gouvernement de vouloir l'exproprier de ses terres. Marginalisées face aux tigréens, qui ont accaparé le pouvoir depuis 1991 au sein du Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens (EPRD), les deux ethnies majoritaires du pays, les oromo - qui comptent pour plus de 30% de la population du pays - et les amhara, se sont unies dans la contestation du gouvernement.

Les étudiants ont embrayé avec des manifestations qui se sont rapidement étendues dans la région d'Amhara. Celles-ci ont été sévèrement réprimées: près de 940 personnes y auraient trouvé la mort, selon la Commission éthiopienne des droits de l'Homme. La contestation a continué de gronder malgré l'abandon du plan, conduisant le gouvernement à décréter l'état d'urgence. Il a conduit à l'arrestation de plus de vingt-mille personnes: contestataires, journalistes, bloggeurs, ainsi que près de mille responsables politiques, parmi lesquels des figures importantes de l'opposition, sont emprisonnés.

Des civils syriens inspectent les dégâts causés à Hamouria, dans la région du Ghouta oriental, après le bombardement des forces gouvernementales syriennes et de leurs alliés russes, le 6 janvier 2018.Le régime syrien lance une série de raids aériens

 

Vers un remaniement ministériel au Royaume-Uni ce lundi

January 8, 2018
La Première ministre britannique Theresa May (janvier 2018) procède à un remaniement ministériel compliqué.

La fin d'année a été très dure pour la Première ministre britannique, qui a perdu trois ministres en l'espace de quelques semaines. Et après la démission forcée de son bras droit et ami de longue date, Damian Green, juste avant Noël, Theresa May n'a plus que très peu d'alliés au gouvernement.

Son remaniement s'annonce donc bien plus compliqué qu'elle ne l'avait envisagé. Certains ministres occupant des postes-clés sont devenus presque intouchables au fil des mois, et des sources ...

Continue reading...
 

Le FBI enquêterait sur la Fondation Clinton

January 8, 2018
Former US President Bill Clinton and First Lady Hillary Clinton arrive for the Presidential Inauguration of Donald Trump at the US Capitol in Washington, DC, January 20, 2017. / AFP PHOTO / POOL / SAUL LOEB

Le FBI enquête sur la Fondation Clinton, l'une des cibles favorites des républicains et du président Donald Trump qui l'accusent de «corruption», selon des médias américains vendredi. Les enquêteurs de la police fédérale se penchent notamment sur des soupçons autour de donations qui auraient été faites à la fondation de l'ex-président Bill Clinton en échange de faveurs politiques lorsque Hillary Clinton était secrétaire d'Etat (2009-2013), selon CNN et le New York Times.

Le m...

Continue reading...
 

Chine : 32 personnes disparues après une collision entre un tanker et un navire de fret

January 8, 2018
Image result for Chinese tanker explosion

Trente-deux personnes, dont trente Iraniens, sont portées disparues après une collision en mer de Chine orientale entre un navire de fret et un tanker, annonce le ministère des Transports chinois, dimanche 7 janvier. Après le choc entre les deux navires, le tanker "a entièrement pris feu" avec 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord.

Son équipage de 32 personnes, comptant 30 Iraniens et deux Bangladais, est toujours introuvable malgré les opérations de secours, ...

Continue reading...
 

Manifestations en Iran : le gouvernement agira contre ceux qui "utilisent la violence"

January 4, 2018
Related image

Le ministre iranien de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, a mis en garde dimanche 31 décembre ceux qui "utilisent la violence et créent du désordre" après une nouvelle nuit de violence à travers le pays."Ceux qui détruisent les biens publics, créent du désordre et agissent dans l'illégalité doivent répondre pour leurs actes et payer le prix. Nous agirons contre les violences et ceux qui provoquent la peur et la terreur", a-t-il déclaré à la télévision d'État.

Selon plusieu...

Continue reading...
 

L'Islande rend obligatoire l'égalité de salaires entre les hommes et les femmes

January 4, 2018
Image result for iceland equal pay law

C'est le premier pays à adopter une telle législation visant à réduire les écarts de salaires entre les hommes et les femmes.

La parité parfaite. Depuis le 1er janvier 2018, une loi islandaise prévoit de sanctionner financièrement une entreprise qui paierait plus un homme qu'une femme. Dans le détail, toutes les entreprises et agences gouvernementales d'au moins 25 salariés devront obtenir un certificat officiel prouvant leur politique d'égalité salariale, relaieLe Figaro.

L'objecti...

Continue reading...
 

Trump dit avoir un "plus gros" bouton nucléaire que celui de Kim Jong-un

January 3, 2018
Related image


Deux jours après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a expliqué posséder sur son bureau le bouton nucléaire, le président américain, Donald Trump, lui a répondu sur Twitter, qu'il en avait également un "plus gros et plus puissant que lui".

La surenchère verbale se poursuit entre Pyongyang et Washington. Le président américain Donald Trump a raillé mardi 3 janvier son homologue nord-coréen, affirmant avoir un bouton nucléaire "plus gros et plus puissant" que Kim Jong-un. "Le...

Continue reading...
 

Yémen : la coalition dirigée par Riyad a tué 109 civils en dix jours

December 28, 2017
Les Nations unies ont vivement condamné le nombre croissant de victimes civiles dans des raids aériens de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite. L'ONU a également dénoncé une «guerre absurde» et «futile».


Image result for sanaa yemen bombing

Au Yémen, la guerre se poursuit, loin des préoccupations de la communauté internationale. Plusieurs frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui intervient militairement dans ce pays contre les rebelles Houthis ont fait 109 victimes civiles au cours ...

Continue reading...
 

Apple est poursuivi en justice après avoir admis ralentir les anciens modèles iphones

December 28, 2017
Related image

Depuis qu’Apple a admis ralentir volontairement les iPhone possédant de vieilles batteries, il fallait s’attendre à ce que la firme de Cupertino soit attaquée en justice. C’est effectivement le cas. Aujourd’hui, on dénombre pas moins de huit actions en justice à ce sujet.

Selon Reuters, si la plupart de ces procès ont été lancés aux États-Unis, certains ont lieu dans d’autres pays, en Israël notamment. Apple n’a pas encore commenté sur le sujet, mais une chose est sûre...

Continue reading...
 

Libéria: 2.1 millions d’électeurs désignent leur nouveau président ce mardi

December 26, 2017


Au lendemain de festivités de Noël plus sobres que d'habitude, les Libériens votent ce mardi pour élire leur nouveau président lors d'un second tour qui oppose une légende du football, George Weah, au vice-président sortant, Joseph Boakai.

Après des semaines d’imbroglio juridique, né de la contestation des résultats du premier tour du 10 octobre, les urnes vont enfin désigner le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf, seule femme à avoir été élue chef d’Etat en Afrique.

Les bur...

Continue reading...
 
a