Les protestations contre les élections en Haïti semble prendre de nouveaux sommets, aujourd'hui environ une centaine de manifestants à bord de nombreux petits bateaux en bois, ont pénétrés les locaux habituellement garantis de Labadee, le port de croisière célèbre au Cap-Haïtien.

Ces manifestants qui protestaient contre le prochain tour de la présidentielle, ont encerclés le bateau de croisière Freedom of the seas, le forçant à tourner autour en laissant Labadee avant même que les touristes pouvaient débarquer.


Labadee, une plage privée louée à Royal Caribbean, a réussi à opérer dans le pays depuis 1986 malgré les instabilités politiques qui caractérisent Haïti, en raison de sa clôture ne permettant pas l'accès à la population locale.

Cette situation malheureuse, alors que le pays tente d'émerger comme une véritable destination touristique, a le potentiel d'inverser tout le travail incroyable qui a été fait jusqu'à présent et effrayer les investisseurs s'interressant au marché Haïtien.