Le président haïtien a reçu en audience, le secrétaire général adjoint de l'ONU

Posted by hougansydney.com on Friday, March 16, 2018 Under: Diplomatie
Image result for Jovenel Moise and Jean-Pierre Lacroix, UN Deputy Secretary General

Mercredi dernier, le Président haïtien, Jovenel Moise, a reçu en audience, M. Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix, qui a transmis un message du Secrétaire général, M. António Guterres.

L'audience s'est déroulée dans une atmosphère très cordiale. Le Secrétaire général adjoint Lacroix a informé le Président haïtien du message du Secrétaire général Guterres que les relations entre Haïti et les Nations Unies seraient normalisées, à la suite du rappel du Représentant permanent d'Haïti auprès des Nations Unies, l'Ambassadeur Denis Regis, et du Représentante du Secrétaire général, Mme Susan D. PAGE, après cette dernière déclaration appelant le gouvernement haïtien à nommer des juges chargés d'enquêter sur les allégations de violations des droits de l'homme commises par des policiers, tout en félicitant les juges spéciaux d'avoir supervisé la corruption PetroCaribe scandale après les procès des citoyens, a causé un énorme scandale.

Jovenel Moïse n'aime pas ce que les Nations-Unis avait à dire sur la corruption, il a donc rappelé son ambassadeur


Pour sa part, le Président a salué le message du Secrétaire général tout en lui exprimant la position du Gouvernement haïtien que MINUJUSTH soit transformé en une mission de coopération technique à l'appui du système judiciaire, plutôt qu'une opération traditionnelle de maintien de la paix. En outre, le Président Jovenel Moise a souligné la nécessité pour l'ONU de mettre en œuvre les deux composantes (élimination du choléra et indemnisation des victimes) du Plan d'élimination du choléra annoncé par le Secrétaire général en août 2017. Par ailleurs, le Président de la République d'Haïti a réitéré la nécessité d'aligner les projets et programmes de développement international sur les priorités nationales, conformément à la Déclaration de Paris de 2005 sur l'efficacité de l'aide publique au développement.

Le Président était accompagné du Premier Ministre, du Ministre des Affaires Etrangères, du Ministre du Plan et de la Coopération Externe, du Ministre de l'Intérieur et du Ministre de la Défense et du Représentant Permanent d'Haïti auprès des Nations Unies, le Chef de la Personnel, ainsi que ses conseillers diplomatiques.

Il n'était pas clair si le statut de Mme Susan Page dans le pays a été discuté, car elle est toujours sur le rappel.

In : Diplomatie 



a