Le président dominicain déclare une situation d'urgence à Pedernales et dépêche des troupes pour protéger les Haïtiens contre les menaces des Domicains qui les veulent partir dans les 24 heures

Posted by hougansydney.com on Tuesday, March 13, 2018 Under: Haiti/Dominican Republic relations
Image may contain: one or more people, motorcycle and outdoor

Le président dominicain Danilo Medina a déclaré une situation d'urgence dans la ville frontalière de Pedernales et a envoyé des troupes d'élite et des policiers supplémentaires pour protéger les migrants haïtiens contre les tensions et les menaces de groupes de dominicains, dont le maire, qui donne un ultimatum pour tous les Haïtiens de partir dans les 24 heures; selon le ministre des affaires étrangères dominicain, Miguel Vargas.

"Le président a ordonné un contrôle militaire majeur contre la situation qui prévaut à Pedernales, étant donné la situation menaçante des habitants qui, ce mardi, expulsera avec force les ressortissants haïtiens de cette municipalité", a déclaré M. Vargas à son retour d'un voyage en Amérique du Sud.

Les Dominicains et Haïtiens ont organisé des manifestations extrêmement violentes dans cette zone frontalière après la mort de deux agriculteurs la semaine dernière, les époux Julio Reyes Perez et Neiva Feliz Urbares, dont les meurtres sont imputés à deux frères d'Haïti qui auraient ensuite fui vers Haïti.


Le chaos a éclaté à Pedernales au petit matin du mardi 13 mars, alors que les résidents se réveillaient à des haut-parleurs montés sur des pick-up qui menaçaient les Haïtiens et leur disaient de quitter la ville dans les 24 heures ou d'être expulsés par les vigiles. Dans les heures qui ont suivi, des centaines de personnes ont pu être vues quitter leur foyer avec frénésie lorsque la violence a éclaté.


Image may contain: one or more people and outdoor

Le marché binational qui se déroule habituellement lundi et vendredi a été annulé hier à Pedernales.

In : Haiti/Dominican Republic relations 



a