Le Parlement européen a adopté une résolution exhortant Haïti à mettre fin à l'esclavage des enfants

Posted by hougansydney.com on Thursday, February 8, 2018 Under: Diplomatie
Image result for european parliament

Le Parlement européen a adopté le jeudi 8 février 2018 trois résolutions: l'une exhortant la Russie à libérer le défenseur des droits de l'homme Oyub Tititev, la seconde condamnant l'Égypte pour les procès et exécutions massives, et la troisième résolution demandant à Haïti de mettre fin 
à l'esclavage des enfants.


Les députés ont appelé à la fin des violations continues des droits de l'homme en Haïti, y compris le fait qu'un grand nombre d'enfants sont expulsés de force de leurs familles et soumis au travail forcé. Le gouvernement haïtien devrait prendre des mesures pour remédier aux vulnérabilités qui conduisent à l'esclavage des enfants, ajoutent-ils.


Les législateurs européens appellent également Haïti à:

-protéger les enfants victimes d'abus, de la violence et du travail forcé,
- mettre en place un système administratif pour s'assurer que tous les enfants sont enregistrés à la naissance et que les personnes non enregistrées sont enregistrées à leur lieu de résidence, et
-ratifié les conventions qui sont essentielles dans la lutte contre le trafic d'enfants et l'esclavage.


Les législateurs ont également déclaré que l'Union européenne et ses États membres continueront à honorer leurs promesses antérieures d'aider Haïti après l'ouragan Matthew en aidant à mettre en œuvre des mesures qui protègent les enfants.


Plus de 300.000 enfants en Haïti sont actuellement réduits en esclavage en tant que Restavèk. Une forme d'esclavage moderne où les enfants serviteurs communément connus comme restavèk, sont habituellement envoyés à vivre avec les membres de famille et autres proches en échange de petites tâches dans l'espoir d'une vie meilleure et être envoyés à l'école; en réalité, cependant, la grande majorité de ces enfants sont toujours soumis à des coups, à des travaux pénibles ainsi qu'à des abus mentaux et sexuels.

In : Diplomatie 



a