Le gouvernement haïtien veut entamé des poursuites judiciaires contre OXFAM, suite à un scandale d'abus sexuels impliquant des mineurs

Posted by hougansydney.com on Monday, February 12, 2018 Under: Nationale
Image result for bocchit edmond

L'ambassadeur d'Haïti au Royaume-Uni, Bocchit Edmond, a déclaré que le gouvernement haïtien avait demandé à son homologue britannique d'identifier les travailleurs humanitaires qui avaient payé pour avoir des relations sexuelles avec des mineurs après le tremblement de terre dévastateur de 2010 appelant à ce qu'ils soient poursuivis "dans le système international", alors qu'il continue d'envisager de prendre sa propre action en justice contre l'organisation de bienfaisance


L'ambassadeur haïtien au Royaume-Uni a déclaré que son pays était "choqué et consterné" par la façon dont l'organisation a permis à tous ceux impliqués dans ces crimes graves de quitter le pays sans les signaler aux autorités haïtiennes.

Comment le directeur d'Oxfam en 2011, a utilisé l'argent donné pour le tremblement de terre pour payer des prostituées mineures en Haïti et organiser des «fêtes sexuelles.»


 
«Pour l'exécutif, connaître que ces crimes ont été commis et permettre à ces gens de partir sans informer les autorités, ils ont tort», a déclaré le diplomate au quotidien britannique The Guardian. "Nous avons peut-être affaire à un réseau pédophile. La prostitution est illégale et nous croyons qu'ils ont pu être des enfants mineurs. "


La directrice générale du groupe de bienfaisance de l'époque, Dame Barbara Stocking, a déclaré que l'organisation n'avait pas informé les autorités haïtiennes parce qu'elle ne pensaient pas qu'ils auraient fait quoi que ce soit; tandis que l'actuel directeur général a déclaré dimanche que la charité n'a pas informé la police haïtienne parce qu'elle craignait que cela mettrait en danger les femmes impliquées.

Mais Edmond a décrit cela comme «mauvais et vraiment insultant». "Comment savent-ils que les femmes auraient été en danger?", A-t-il dit. "Oxfam devrait reconnaître qu'ils ont échoué et montré un manque de leadership."

In : Nationale 



a