Le coordinateur spécial du département d'Etat américain Haïti, Kenneth Merten, est arrivé dans le pays pour rencontrer les principaux acteurs politiques, un jour après le président par intérim, Jocelerme Privert, a signé le décret appelle aux élections pour le 9 Octobre.

L'ambassade américaine en Haïti a déclaré aujourd'hui dans un communiqué que "le représentant du Département d'Etat se réunira avec tous les acteurs politiques impliqués dans la crise politique."

"M. Merten est en Haïti pour réaffirmer les engagements des États-Unis pour le processus électoral" après qu'une crise politique et électorale qui a conduit à l'invalidation des élections tenues en Octobre 2015 pour des irrégularités présumées.

«L'Amérique est aux côtés d'Haïti pour soutenir son développement au long terme et améliorer la vie des personnes les plus vulnérables», ajoute-il.

Des groupes de parlementaires de l'opposition disent que le décret ratifié par Privert est «illégale» et a déclaré que le président n'a aucune légitimité pour appeler les gens à voter, parce que, à leurs avis, le président devrait attendre l'Assemblée nationale de se prononcer sur son avenir.

Privert a pris ses fonctions le 14 février après le mandat conclu du gouvernement de Michel Martelly, sans un successeur élu .

Les élections invalidés de l'an dernier avaient un coût de 100 millions de dollars et a été financé principalement par la communauté internationale.

Depuis la création d'une commission de vérification électorale, qui a de nouveau recommandé la tenue de l'élection présidentielle, de nombreux pays donateurs ont dit qu'il ne financeraient pas de nouvelles élections.