Jovenel Moise rejette la demande de la vérifcation des éléctions du 25 Octobre

Posted by hougansydney.com on Thursday, March 3, 2016 Under: Elections



Le candidat à la présidence d'Haïti, Jovenel Moise, qui, selon certains résultats douteux, a remporté le plus de voix au premier tour des élections, a exprimé son rejet des revendications à vérifier les résultats des élections tenues le 25 Octobre.

Moise, du parti de l'ancien président Michel Martelly, dont le mandat a pris fin le 7 février sans avoir choisi son successeur, a déclaré qu'il était «préoccupé» par le manque de respect de l'accord signé le 6 Février entre Martelly et le Parlement à installer une transition de gouvernement et la tenue d'élections le 24 Avril.

Selon Moise, «l'accord ne prévoit pas la création d'une commission de vérification» aux dernières élections.

"Nous devons respecter l'accord pour mettre fin à la crise. Le pays attend le président (par intérim), Jocelerme Privert, a respecter l'accord et d'organiser des élections pour donner au pays de nouvelles autorités légitimes", a t-il dit.

Pour sa part, Jean Charles Moise, qui a terminé troisième dans le dépouillement des votes, encore une fois appelle à la création d'une commission pour enquêter sur la fraude présumée dans les élections.

«Je ne comprends pas ce que vous faites Privert jusqu'à présent, toujours, le problème central de la crise n'a pas été touché. Nous voulons une commission de vérification," Charles, l'un des membres du groupe d'opposition du G-8 a dit.

Dans le même temps, il a dit Privert, qui jusqu'à sa nomination le 14 Février dernier a été président du Sénat, "a quatre jours pour former la commission de vérification".

"Il y a maintenant une insécurité qui se connecte à la crise politique et la misère que vivent les gens. Le président Jocelerme Privert doit éviter de tomber dans la position de Martelly et une crise pire," dit-il.

Haïti a connu un report de la crise de l'élection présidentielle et a pris fin le 14 Février avec la nomination de la tête du Sénat, Jocelerme Privert, en tant que président par intérim après la conclusion d'une semaine avant la période du Gouvernement Martelly sans élire son successeur.

La nation avait prévu le 24 Janvier passé le deuxième tour de la présidentielle, mais ont été reportées deux jours plus tôt par le CEP en raison de la situation sécuritaire détériorante et les menaces de morts contre presque tous les membres de ce corps.

Le premier tour de scrutin a eu lieu le 25 Octobre 2015 et en elle les principaux candidats étaient au pouvoir et de l'opposition Jovenel Moise Jude Célestin, qui a rejeté ces résultats pour les considérer frauduleux.

Celestin avait annoncé qu'il ne participerait pas au second tour, prévu pour le 27 Décembre, qui avait aidé le CEP a pris la décision, aussi à cette époque, de suspendre les élections.

In : Elections 



a