Haïti rassure Taiwan sur le fait qu'elle ne rompra pas les relations diplomatiques en faveur de la Chine, comme la République dominicaine

Posted by hougansydney.com on Tuesday, May 1, 2018 Under: Diplomatie
Image result for Antonio Rodrigue in Taiwan

 Le président Tsai Ing-wen de Taiwan, à droite, s'entretient lundi avec le ministre des Affaires étrangères Antonio Rodrigue d'Haïti à Taipei. (NYTimes)


Le ministre des Affaires étrangères d'Haïti, Antonio Rodrigue, est à Taïwan du 29 avril au 2 mai, où il a déjà eu une audience privée avec son homologue taïwanais, Joseph Wu, ainsi qu'avec le président de Taiwan, Tsai Ing-wen.

La visite du ministre haïtien des Affaires étrangères à Taiwan, vient deux jours avant l'annonce de la République dominicaine, qu'elle romprait les liens avec Taïwan en faveur de la Chine.

"La République dominicaine reconnaît qu'il n'y a qu'une seule Chine dans le monde, et Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois", a déclaré une note dominicaine officielle, mettant fin à l'alliance de 77 ans entre les deux pays.


Le voyage du chef de la diplomatie haïtienne vers l'Asie est pour essentiellement rassurer Taiwan sur le fait qu'Haïti ne cherche pas à rompre les relations diplomatiques en faveur de la Chine comme la république voisine.

Le prochain Président d'Haiti, devrait-il rompre les relations diplomatique avec Taiwan en faveur de la Chine?


Taïwan et Haïti sont devenus des alliés diplomatiques en 1956, les deux nations ont depuis entretenu des relations très chaleureuses et ont travaillé sur la protection de l'environnement, l'agriculture, la santé publique, la sécurité et l'éducation. Les assistants taiwanais représentent 1/5 du budget annuel d'Haïti.

Taïwan a également annoncé, avant la visite du ministre Rodrigue, qu'il accorderait à Haïti un prêt de 150 millions de dollars pour améliorer le réseau de la compagnie d'électricité publique, EDH.

Depuis qu'Haïti reconnaît Taïwan comme pays indépendant, elle n'a pas de relations diplomatiques avec la Chine, qui considère Taiwan comme une province renégat, qui un jour se réunira avec la Chine, volontairement ou par la force si nécessaire.


D'un autre côté, Haïti soutient fermement l'admission de Taiwan aux Nations Unies et aux autres organes internationaux.


(Cet article a été mis à jour pour refléter un prêt de 150 millions de dollars accordé par Taiwan avant la visite du ministre des Affaires étrangères d'Haïti.)

In : Diplomatie 



a