plane


11 novembre 2015.- Un auto-déclarée 
filleul du président Vénézuela Nicolas Maduro et le neveu de la Première Dame Cilia Flores, auraient été détenus en Haïti et livré aux autorités américaines après une opération anti-drogue menée hier dans cette île des Caraïbes.

Selon les médias américains, il sont Ephraïm Antonio Campo Flores et Francisco Flores de Freites, à qui le procureur de l'État de New York, au district sud États-Unis,  les avait introduit sur des accusations de drogue après leurs arrivées sur le territoire des États-Unis, les accusant d'essayer de transporter 800 kilos de cocaïne aux États-Unis

Selon AP les deux hommes, des proches de la famille du couple présidentiel vénézuélien ont été arrêtés à l'aéroport de Port-au-Prince, après l'atterrissage d'un avion de transport privé.

AP dit l'information a été publiée par Michael Vigil, ancien directeur des opérations internationales pour la DEA, qui a été informé de l'opération par cet organisme. Selon Vigil, les mêmes détenus qui ont dit être liés au couple présidentiel vénézuélien.

L'opération d'infiltration impliquant la coopération des autorités haïtiennes, a permis la déportation des détenus immédiatement. Les Agents de la DEA Undercover ont établi un contact avec les jeunes afin de négocier la vente de la drogue.

Selon les moyens précités, l'accusation portée contre les détenus a enregistrement vidéo et audio de ses activités présumées liées au trafic de drogue.

Le gouvernement vénézuélien n'a pas commenté l'affaire.

Il est prévu que ce jeudi une décision rendue par les autorités américaines auront lieu, après l'enquête préliminaire des accusés.

L'événement se produit tout comme le Venezuela se prépare pour les élections législatives, dans lequel le président Maduro a promis de donner une "victoire éclatante".