Manno Charlemagne


Image result for manno charlemagne


Manno Charlemagne était un chanteur folklorique haïtien, écrivain et compositeur, né en 1948, dans la ville de Carrefour, une banlieue grandissante à Port-au-Prince à l'époque. Manno Charlemagne, un jeune chanteur d'une chorale catholique, est rapidement fasciné par les chants des paysans haïtiens qui migrent vers Port-au-Prince à la recherche d'une vie meilleure. Quelques années plus tard, en 1970, Manno Charlemagne devient l'un des fondateurs d'un groupe culturel appelé Kilti Libète; le groupe a rapidement engendré un mouvement culturel qui a favorisé l'intégration des chansons rurales haïtiennes dans la musique moderne; idée merveilleuse non? Excepte que les chansons rurales haïtiennes ne parlent que des violations des droits de l'homme, de la justice pour les pauvres, de la bourgeoisie haïtienne et de la communauté internationale pour leurs pratiques et politiques injustes contre la majorité pauvre et appellent à l'unité du peuple. Il n'a fallut pas longtemps pour Manno Charlemagne de devenir la cible d'attaques et de tentatives d'assassinat. Jean Claude Duvalier a forcé Manno Charlemagne à s'exiler aux États-Unis pendant plus d'une décennie.


Les chants politiques puissants de Manno Charlemagne ont contribué au soulèvement de la population haïtienne avec succès contre Jean-Claude Duvalier, le dictateur d'Haïti pendant 15 ans. Sa combinaison de smooth jazz et de sa voix communicative avec les chansons rurales haïtiennes devint un outil efficace de justice pour les pauvres Haïtiens.

Après le brutal coup d'État d'Aristide en 1991, par l'armée haïtienne, Raoul Cédras, le président de l'époque, exigea l'emprisonnement de Manno Charlemagne pour ses chants politiques dénonçant les Tonton macoutes, l'armée civile haïtienne responsable de la mort de milliers de citoyens innocents; ses chansons enflammées dénonçant ouvertement les corruptions gouvernementales, et appelant à la révolte et l'union du peuple haïtien, l'ont emmené en prison à plusieurs reprises et quiconque a été surpris en train d'écouter ses chansons a été jeté en prison par les autorités.

Après plusieurs mois de prison, Manno Charlemagne a été libéré mais interdit de jouer de la musique; Malgré l'interdiction, Manno Charlemagne continuait à tenir des concerts secrets, mais partout où il apparaissait, des milliers de jeunes se montraient, attirant l'attention de l'armée. Certaines des chansons de Manno Charlemagne étaient si ardentes et brusques, qu'il était seulement capable de les jouer dans des environnements proches, à une opposition très petite, mais croissante. Manno Charlemagne a rapidement acquis une réputation internationale et acquit le titre de Bob Marley d'Haïti. Raoul Cedras a lancé une chasse à l'homme contre le chanteur, l'obligeant à se réfugier à l'ambassade d'Argentine à Port-au-Prince, et s'est finalement retrouvé en exil, cette fois en Argentine.

Il a couru avec succès en tant que maire de Port-au-Prince en 1995 et a occupé ce poste jusqu'en 1999.

 Si vous ne parlez pas le créole haïtien, vous pensez que vous écoutez les plus belles chansons d'amour, alors que ses paroles parlent des pauvres qui ne peuvent pas manger, des douleurs profondes d'une mère qui ne peut pas nourrir ses enfants et d'autres émotions humaines profondes.

Manno Charlemagne est malheureusement décédé dimanche 10 décembre  à Miami.

Manno Charlemagne-Poukisa'w pale manman.mp3

a